top of page

Le secret de l'Androgyne

Les racines de l’enseignement des Anges remontent à Enoch, le premier homme à avoir utiliser le mot « Ange » et à en avoir révélé l’existence.

On peut considérer qu’il y eu une humanité ou l’existence des Anges n’étaient pas apparue dans la conscience des humains. Un jour un envoyé des mondes supérieurs, nommé Enoch dans la tradition, révèle l’existence des Anges et une alliance possible avec ce monde. Ainsi est né la Tradition.

C'est par une alliance avec un Ange que certains hommes ont pu avoir accès à la connaissance et au savoir permettant ainsi de transmettre la vision du Monde Divin. Enoch est celui qui est à l’origine de la Tradition et donc de la transmission.

Un des symboles qui est rattaché à Enoch est la croix Ankh au centre du dessin. Ankh veut dire la vie. La vie vient de Dieu et c’est là le grand mystère, la grande question, la grande contemplation de tous les véritables chercheurs de lumière. La vie est la grande quête de tous les êtres et le mystère insondable de Dieu.

Pour un initié la vie est le grand mystère devant lequel l’homme a été placé.

Les hommes cultivent d’aujourd’hui la fatalité d’une existence mortelle vouée à la mort, une voie sans issue, qui n’a rien à voir avec la grande vie universelle au-delà des étoiles. Les étoiles elles même ne sont que le firmament, la membrane qui séparent l’univers d’un royaume bien plus vaste.

Les Archanges qui ont transmis des textes aux esséniens disent avec puissance :

 « Les hommes n’ont pas l’intellect suffisament développé pour être capable d’appréhender l’immensité de l’univers ».

Une parole qui ramène invariablement l’homme à ce qu’il est. Un être tout petit évoluant dans l’immensité d’un univers infini sans jamais pouvoir en définir les limites et les origines.

Mais la source de la vie est Dieu. La vie est force, croissance, puissance, vitalité, expansion, beauté, floraison, perfection. Un univers animé par des forces vivantes. Les Anges sont les forces, les Archanges sont les lois et les Dieux sont les principes.

Les hommes peuvent s’approcher de ces forces cosmiques mais elles appartiennent au royaume de la vie et pour y accéder il faut étudier et comprendre le chemin qui conduit à ce royaume.

Tous les êtres cherchent ce royaume, c’est la quête de tous les êtres, c’est un monde de perfection et de splendeur.

Aucun homme ne peut entrer dans ce monde sans préparation. C’est pourquoi les hommes vivent, meurent et se réincarnent pour se préparer et se former un corps par la tradition et un jour être capable de voyager et vivre dans ces mondes.

Pour chaque monde tu dois avoir un corps pour te déplacer, agir et créer. Pour vivre dans un monde supérieur il faut avoir un corps capable d’évoluer dans ce monde.

C’est pourquoi l’initié qui marche sur le chemin de devenir un homme-Ange connait les 2 natures et les 2 mondes qui vivent en lui.

L’androgynie est sa nature humaine car l’homme est fait de matière, c’est la partie visible et donc subit les lois de la matière.

C’est avec corps qu’il peut se manifester dans le monde visible. Il est composé d’un corps, avec une volonté, des sentiments et des pensées. Dans le dessin le côté visible représente la manifestation de l’être, c’est la partie qu’on appelle principe féminin, c’est la matière, la coupe, le réceptacle que tu dois préparer afin de recevoir la fécondation de l’esprit.

Puis l’homme a également un corps de maîtrise en potentiel. C’est avec ce corps bien formé qu’il pourra traverser l’illusion du monde. Il a aussi une destinée, une âme et un esprit, c’est la partie invisible, qu’on appelle principe masculin. C’est ce principe qui féconde le principe féminin.

L’homme subit la force d’attraction et d’élévation de ces 2 mondes.

Mais ces 2 principes s’opposent par nature car ils sont totalement différents et l’homme ressent cette dualité qui sans cesse l’emmène dans l’une ou l’autre direction.

L’initié connait parfaitement la force de ces 2 mondes et les as bien identifié à l’intérieur de lui.

Ces 2 mondes sont 2 intelligences, l’une, matérielle, physique et l’autre spirituelle, non-physique.

• L’intelligence matérielle est associée au monde visible, au principe féminin, l’extérieur, le corps. L’homme est complétement identifié au corps physique et comble uniquement les besoins du corps physique. Manger, boire, être bien, vivre …

• L’intelligence spirituelle est associée au monde invisible, au principe masculin, l’intérieur, l’esprit, l’âme. L’homme est un croyant ou un spiritualiste, il étudie l’esprit mais sans jamais incarner la lumière. Il parle de paix mais au moment de l’épreuve, il sort la hache de guerre ou celle des lamentations. Il n’a pas la force de vaincre l’épreuve par sa seule vie intérieure. Le monde des influences est bien trop puissant et sa vie intérieur trop faible pour résister à la puissance et à la magie de l’eau des influences.

C’est pourquoi l’homme doit se construire une barque, celle de la tradition dont je vous ai parlé sur mes précédentes vidéos.

L’homme est alors instable et navigue entre le haut et bas, le bonheur et la tristesse mais n’a aucune notion de ce qu’est une vie stable capable de résister aux intempéries. Il ignore tout de ces processus pourtant bien réel car ces eux qui façonne son être et sa destinée.

Ces 2 mondes sont des mondes tentateurs. Ils cherchent à capturer l’homme afin qu’il entre dans un déséquilibre et ne puisse jamais se centrer, se stabiliser et apporter l’équilibre des mondes en lui et autour de lui. Mais c’est un mal pour un bien car les serpents doivent être maitriser.

C’est pourquoi ces 2 mondes sont représentés sous forme de 2 serpents. Ils sont les gardiens du seuil de sa propre vie et il lui pose constamment la même question :

« As-tu trouvé l’équilibre ? » si oui tu passes, sinon tu ne passes pas.

Les serpents œuvrent dans le monde des influences, ils sont même des Maîtres des influences et c’est par elles qu’ils agissent.

Si l’homme subit les influences de la vie que ce soit par ignorance ou inconscience alors, il devient esclave des serpents.

Le but de l’homme est de voir ces influences et aussi d’en sortir et pour cela la science de l’androgynie peut l’y aider car la connaissance de ces 2 mondes qui agissent sur lui, lui permet de développer un autre regard sur les situations et activités de sa vie quotidienne et alors de se détacher de leurs forces hypnotiques.

Il faut être initié à ces mystères pour avoir la force de les voir et en plus de s’en détacher, d’entrer ainsi dans un équilibre, une science, une sagesse.

Cette sagesse est illustrée dans notre dessin par le serpent de la sagesse qui n’est autre que les 2 serpents unis en un seul car il n’y a toujours eu qu’un seul serpent.

Le serpent de la sagesse déploie ses ailes. Les 2 serpents ne rampe plus dans les méandres du monde de la bêtise mais ils se sont unis et se sont élevés au-delà de l’attraction terrestre et de l’illusion spirituelle. C’est ainsi que la pensée de l’homme peut devenir sage et structurée.

L’homme comprend qu’il est un androgyne, un être double, il voit dans les 2 mondes, il en a conscience et il sait comment ces 2 forces agissent sur lui.

Il voit les 2 serpents qui agissent en lui et leur tend une main bienveillante car l’initié est stable et ne craint pas les serpents, il les maitrises et même les sublimises par l’expérience de la sagesse.

Les serpents s’inclinent devant l’homme qui a la connaissance car finalement ils ne sont là que pour éprouver l’homme jusqu’à ce qu’il soit libéré de l’illusion et du mensonge du monde.

Si l’homme est libéré alors tous les mondes sont libérés par lui. Il est la clé de vie, le fils de Dieu envoyé par la lumière pour libérer les mondes. Il est la croix Ankh, la tradition des fils d’Enoch afin que soit transmis le chemin qui conduit à une conscience supérieure, celle des Anges.

C’est la destinée de l’homme que d’accéder un jour à ce royaume au même titre que c’est la destinée de l’animal que d’accéder un jour à la conscience de l’homme et ainsi de suite … à la plante de pouvoir se déplacer, la pierre de se mouvoir.

C’est le cycle de la vie et le grand voyage de la conscience qui se déplace à travers les règnes et les corps qui ne sont que des véhicules et ainsi lui permettre d’évoluer, de grandir et de retrouver le chemin de son origine divine.

Le dessin est donc placé sous le sceau de l’équilibre illustré par la balance qui révèle à l’homme toutes ces notions qu’il aborde inconsciemment dès son plus jeune âge en apprenant à marcher. L’équilibre est une notion tellement profonde qui puis son ésotérisme au plus profond de l’être.

La triple flamme tout en haut incarnent l’homme qui s’est unit à un Ange.

Elle symbolise une coupe représentant l’homme et la flamme au milieu qui représente l’Ange. C’est l’union de l’homme avec un Ange.

Ainsi l’homme doit être un calice pur pour accueillir un ange dans sa vie et recevoir la transmission de l’initiation, de recevoir la fécondation d’un monde supérieur et ainsi fleurir à son tour dans le royaume de la vie.

L’androgyne est un ancien mystère restauré par la tradition essénienne.

Si vous êtes intéressés par les mystères, il y a plusieurs liens en descriptions pour vous procurer des livres et également pour recevoir chez vous ce dessin méditatif unique.

C’est un enseignement puissant qui a la capacité de conduire un homme, une femme sur un chemin de liberté et de libération. L’étudier s’est entre dans des structures et commencer à former son intellect afin qu’il puisse un jour appréhender l’immensité de l’univers.

Posts récents

Voir tout

Коментарі


bottom of page